Après un mois dans la verte

Coller son nez à un graff encore frais. En respirer les vapeurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je revis. Je crois que j’aime la vi(ll)e. Je l’aime quand elle déborde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand un pont sans fin se fait jetée sur la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand sur la friche poussent les maïs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand aux pieds des immeubles naissent des coins de paradis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand les dents creuses sont des poumons. Que les arbres se font façades.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand les pignons s’assument et deviennent tableaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aire de jeu pour enfants. Odeur de litière. Un train passe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je traîne mes guêtres dans un parc. Ca sent la pisse et la 86.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai l’air d’un connard de touriste avec mon appareil photo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une agence d’archi s’est installée dans le quartier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On voit déjà à la place de la dent creuse l’immeuble haut standing.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ne faites pas le mur les enfants et tout ira bien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le mur. Un artiste s’en est occupé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il s’est inspiré des faïences de la mosquée située en face.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au moins je sais où finir la soirée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après un mois dans la verte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s